Pages

28/01/2017

Mali: un attentat-suicide planifié dans Bamako déjoué

Partagez !

Les présumés jihadistes comptaient sur un possible relâchement du dispositif sécuritaire, après le sommet Afrique-France pour passer à l’acte. Ici, l’entrée du Centre de conférence de Bamako qui a accueilli le sommet.
© RFI/Paulina Zidi
Au Mali, de nouveaux attentats ont été déjoués de justesse, dans la capitale malienne. Les services de renseignements affirment avoir arrêté deux personnes, jeudi, qui envisageaient de perpétrer une action. Du matériel a été saisi. Les suspects comptaient sur un abaissement du seuil de vigilance des autorités.

Les deux présumés jihadistes ont été arrêtés à Bamako lors de deux opérations distinctes menées par les Forces spéciales des Services du renseignement malien.
Ils étaient en possession de documents et de matériel compromettant, notamment un GPS et des explosifs. Ils comptaient sur un possible relâchement du dispositif sécuritaire dans la capitale malienne, après le Sommet Afrique-France, pour passer à l’acte.

« Passer à l’acte, c’est commettre au moins un attentat dans un lieu fréquenté essentiellement par des étrangers », explique à RFI, une source proche du dossier.
Âgé de 21 ans, le premier membre du commando s’appelle Issa Touré. Le second, Maï Ben Barka, est âgé de 29 ans. Les deux sont de nationalité malienne et appartiennent à la katiba -unité combattante- al-Mourabitoune.

Grâce à leur arrestation, on connaît désormais avec précision le nom du chef islamiste qui dirige actuellement, dans le nord du Mali, la katiba al-Mourabitoune, le numéro un de cette katiba, l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, étant en Libye.

Bien que les préparatifs d’attentat aient été ainsi déjoués à Bamako, les Forces spéciales des Services du renseignement malien restent sur les dents. D’autres opérations d’interpellation, cette fois-ci d’individus suspects, se sont déroulées vendredi.

Au sujet de la lutte contre le terrorisme, une rencontre sur « L'islam et la jeunesse » est actuellement en cours à Bamako. Elle rassemble l'Union parlementaire des Etats membres de l'Organisation de la conférence islamique (OCI).

rfi

Aucun commentaire:
Votre commentaire
Vous aimerez peut-être × +