Pages

20/02/2016

Visas : Le Maroc n’est pas très ouvert aux autres pays africains

Partagez !

C’est peut-être un paradoxe sur le Maroc que vient souligner ce rapport. Alors que le royaume s’est lancé dans une véritable offensive économique sur l’Afrique, le pays rechigne à s’ouvrir un peu plus aux Africains. C’est en tout cas le constat qui se dégage lorsqu’on se penche sur l’Indice d’ouverture sur les visas lancé par la Banque Africaine de développement (BAD).

Le Maroc exige un visa à une écrasante majorité des pays africains et accorde à une minorité seulement, l’occasion d’entrer sur le sol marocain sans visa. Un rapport qui le projette dans la catégorie des pays dont l’ouverture sur le continent est insuffisante. Détails.
Premier du genre, les données de l’indice d’ouverture dans l’octroi des visas ont été collectées dans les services d’immigration, les agences de visas et les opérateurs de voyages auprès de 55 pays sur le continent africain. Ces données ont été ensuite complétées avec des compilations de données du cabinet de conseil américain McKinsey& Company.
L’indice de la BAD vise à mesurer jusqu’à quel degré un pays africain est ouvert par rapport aux autres sur le continent dans l’octroi des visas aux Africains. Il vise à savoir quels pays imposent le plus de restrictions à l’entrée dans son territoire et si les Africains peuvent obtenir facilement un visa ou pas.
Chaque pays se voit attribuer un score compris entre 0 et 1 dans la catégorie « Pas de visa requis », « Visa accordé à l’entrée », « Visa requis ». Ensuite la somme de chaque note obtenu dans les 3 catégories détermine la note du pays. Plus cette note se rapproche de 1 plus le pays est ouvert.
Le Maroc pas assez ouvert…
Au vu du classement, le Maroc n’est pas assez ouvert aux Africains. Avec un score de 0,167, le royaume est logé à la 41ème place. Le Maroc exige de 83% des pays africains, un visa avant l’arrivée sur son sol. 17% des pays africains peuvent accéder au territoire marocain sans visa. Par contre le royaume ne permet à aucun ressortissant africain d’obtenir un visa une fois arrivé sur le sol marocain.
Au niveau maghrébin, le Maroc se retrouve à la 3ème place. La Mauritanie fait office de pays le plus ouvert dans l’octroi des visas. Avec un score de 0,830, la Mauritanie se classe 7ème. Elle accorde aux ressortissants de 85% des pays africains, la possibilité d’obtenir un visa à l’entrée. Pour 15% des pays africains, l’entrée en Mauritanie est « sans visa requis ».
La Tunisie obtient un score de 0,237 et se classe 36ème au classement continental. Même si le pays du jasmin demande aux citoyens de 76% des pays du continent un visa avant leur arrivée, il accorde la possibilité à 22% d’entre eux, un accès sans visa et à 2% un visa à l’entrée sur son sol.
… mais plus que l’Algérie et la Libye
Le Maroc devance cependant l’Algérie et la Libye. Avec un score de 0,111, l’Algérie est classée 42ème. Elle demande aux ressortissants de 89% des pays du continent un visa avant leur arrivée et n’accorde pas de visa à l’entrée.
Les citoyens de 11% des pays africains peuvent se rendre en Algérie sans visa. La Libye est le pays du Maghreb le plus fermé. Pour les ressortissants de 98% des pays africains, un visa est requis pour entrer en Libye contre 2% seulement sans visa.
« La libéralisation du régime des visas d’un pays a des retombées rapides sur le potentiel de développement qui demeure inexploité. La libéralisation des visas favorise la mobilité des talents et les opportunités commerciales.
Les dirigeants et les décideurs politiques de l’Afrique ont un rôle clé à jouer pour aider les Africains à se déplacer librement, en appui de l’appel de l’Agenda 2063 visant à supprimer l’obligation de visa pour tous les Africains d’ici à 2018 » souligne Moono Mupotola, responsable de la division du NEPAD, de l’intégration régionale et du commerce de la BAD.
Et le pays le plus ouvert d’Afrique est …
Les exemples de l’Ile-Maurice et du Rwanda sont à citer. Ces deux pays ont réussi à passer dans la catégorie des « pays à revenu intermédiaire » grâce à une politique souple sur les visas qui s’est répercutée sur le commerce, le tourisme et le business.
Au niveau du continent, les Africains n’ont pas besoin de visa pour voyager dans 20% des pays du continent. Ils peuvent obtenir un visa à l’entrée dans 25% des pays africains. Des efforts restent cependant à faire puisque les Africains ont besoin de visa pour entrer dans 55% des pays qui se trouvent pourtant sur le même continent. L’idée d’une zone de libre circulation sur le continent est loin de se concrétiser.
Les Seychelles sont le pays le plus ouvert du continent. Il n’exige aucun visa pour la totalité des pays de l’Afrique. Il est suivi par le Mali qui ne demandent pas de visa à 37% des pays africains et accordent le visa à l’entrée aux ressortissants de 63% des pays africains. Avec les ressortissants de 69% des pays africains qui peuvent obtenir un visa à l’entrée et 31% qui n’ont besoin d’aucun visa, l’Ouganda complète le Top 3.
Source : Yabiladi (Maroc)

Aucun commentaire:
Votre commentaire
Vous aimerez peut-être × +