Pages

22/08/2015

Un Canadien rachète des esclaves sexuelles de l'EI

Partagez !

Steve Maman est un homme d'affaires de Montréal qui a lancé une campagne de financement pour libérer des esclaves sexuelles des griffes du groupe terroriste État islamique (EI). Ce vendeur de voitures a été inspiré par Oskar Schindler, qui avait sauvé 1200 Juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale, et dit avoir déjà réussi à libérer 128 enfants en huit mois raconte le site La Presse (Canada).
"C'est en cherchant à faire des affaires en Irak que le Montréalais dit avoir rencontré le révérend Canon Andrew White, qui vivait en Irak jusqu'en novembre dernier. Grâce aux contacts sur le terrain de son ami, il a eu l'idée de sauver des femmes et enfants kidnappés par l'EI. Celles-ci étaient vendues comme esclaves sexuelles".
Olivier 
Ce Montréalais, d'origine marocaine, de confession juive séfarade, dit avoir financé les premières opérations de sauvetage de sa poche. Les intermédiaires sur le terrain sont depuis parvenus à négocier pour libérer des enfants et des jeunes filles, principalement âgées de 17 à 22 ans, affirme M. Maman.
Disant vouloir sauver tous les enfants kidnappés, M. Maman se consacre maintenant pratiquement à temps plein à cette initiative. Il y a un peu plus d'un mois, il a fondé l'organisme sans but lucratif Liberation ofChristian and Yazidi Children of Iraq et lancé une campagne de financement sur Gofundme. Depuis le 5 juillet, plus de 360 000 euros ont été amassés. M. Maman espère pouvoir récolter jusqu'à 9 millions.
Olivier Arendt / rtbf.be

Aucun commentaire:
Votre commentaire
Vous aimerez peut-être × +