Pages

04/08/2015

Espagne: un migrant marocain meurt dans une valise

Partagez !

L'homme était caché dans une valise, dans le coffre d'une voiture embarquée sur un ferry.
Cinq personnes sont mortes ce week-end en tentant de passer illégalement dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, dans le nord du Maroc : quatre migrants subsahariens qui tentaient de rallier Ceuta à la nage. Et un Marocain qui avait tenté de prendre le ferry de Melilla vers l’Espagne, caché dans une valise.

Cinq heures et demie enfermé dans une valise dans le coffre d’une voiture, par une température proche de 32°C, ce Marocain de 27 ans n’a pas tenu. C’est son grand frère qui a tenté de le faire passer dans le coffre de sa voiture pour rallier l’Hexagone, où il réside et travaille légalement. Mais sur le ferry, il est interdit de rester près des véhicules. Ce n’est donc que 20 minutes avant le débarquement à Almeria qu’il a constaté que son frère ne respirait plus. Lorsque les secours sont arrivés, il était trop tard. Le grand frère a été arrêté et inculpé pour homicide involontaire.

En mai dernier déjà, la garde civile espagnole avait découvert un enfant ivoirien de huit ans caché dans une valise, au poste-frontière entre le Maroc et l’enclave de Ceuta. C’est son père qui résidait en Espagne qui avait tenté de le faire entrer illégalement, parce que son salaire ne lui permettait pas de demander un nouveau permis de séjour.

Chaque année, ces points de passage de Ceuta et Melilla, les seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Union européenne, attirent des milliers de migrants qui risquent leur vie pour les atteindre. Parfois par la mer. Parfois en escaladant les clôtures hautes de plusieurs mètres. Parfois dans une valise. Depuis le mois de janvier, 2 000 personnes sont mortes en tentant de franchir la Méditerranée.

rfi

Aucun commentaire:
Votre commentaire
Vous aimerez peut-être × +