Pages

27/08/2015

Arrestation à Paris de deux journalistes français pour tentative de chantage envers le Roi Mohammed VI

Partagez !


L'information a été révélée ce jeudi 27 août, dans l'après-midi, par RTL : Eric Laurent, journaliste français, déjà auteur de plusieurs ouvrages sur le Maroc, aurait tenter de faire chanter SMR Mohammed VI, auquel il aurait réclamé la somme de 3 millions d'euros pour empêcher la parution, souligne RTL, de son dernier ouvrage à "charge" contre le Souverain. Réplique prompte des autorités par une plainte rapidement suivie de l'arrestation du journaliste maître-chanteur et de sa co-auteure Catherine Graciet.

C'est le 23 juillet 2015 qu'Eric Laurent serait, selon lefigaro.fr, entré en contact avec le cabinet du roi. S’ensuivit une rencontre avec un de ses avocats en date du 11 août, 
entrevue au cours de laquelle le journaliste aurait proposé le versement de la somme de 3 millions d'euros pour annuler la parution de son dernier livre. Une plainte est aussitôt déposée à l'insu du journaliste, auquel il est proposé une prochaine réunion en date du 21 août ; celle-ci se tient au jour dit, "sous étroite surveillance policière", souligne RTL. L'auteur y réitère pourtant sa "proposion". 


Et le 26 août, 3 juges sont désignés par le parquet de Paris pour chantage et tentative d'extorsion de fonds, rapporte le figaro.fr.


Entre-temps, le Souverain fait mine de jouer le jeu en acceptant le versement de deux millions d'euros dont une avance de 80.000 euros, notamment au cours d'une  dernière réunion, destinée, en apparence, à conclure l'affaire. Ladite réunion est effectivement tenue ce jeudi 27 août, dans un restaurant parisien, toujours sous écoute. Ultime réunion au sortir de laquelle, Eric Laurent, le journaliste maître-chanteur, est arrêté, ainsi que sa co-auteure Catherine Graciet.


Les deux journalistes ont été placés en garde à vue, ce jeudi, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte mercredi pour tentative d’extorsion de fonds et de chantage.


[+ Abdoulaye Jamil Diallo]


Aucun commentaire:
Votre commentaire
Vous aimerez peut-être × +