Pages

19/07/2015

Aïd el-Fitr au palais, une ancienne tradition alaouite

Partagez !


Aïd el-Fitr – Mohammed VI a accompli la prière de l’Aid el-Fitr ce samedi 18 juillet à la mosquée Al-Mohammadi au quartier des Habous à Casablanca.

Le roi a été, par la suite, salué par les chefs des missions diplomatiques des pays islamiques accréditées au Maroc qui ont présenté leurs félicitations et leurs vœux à Mohammed VI. Une fois au palais royal de Casablanca, le monarque a
reçu les vœux d'Abdelilah Benkirane, des présidents des deux Chambres du Parlement, des Conseillers du souverain, des membres du gouvernement, des Hauts commissaires, des présidents des instances constitutionnelles, des directeurs des cabinets royaux, des officiers supérieurs de l’état-major général des Forces armées royales et de plusieurs hautes personnalités civiles et militaires, comme le veut la tradition alaouite.

A ce propos, une vidéo qui remonte à 1962, postée le 10 juillet sur Youtube, revient sur les célébrations d'Aid el-Fitr sous l'ère Hassan II, alors intronisé depuis un an seulement. On y voit plusieurs citoyens, hommes et femmes, venus "s'amasser aux abords du palais" avant que les trompettes n'annoncent l'arrivée du roi. Le monarque, accompagné de ses gardes "à pieds et à cheval", se rend à "une mosquée improvisée en plein air" près du palais.

Après la cérémonie, Hassan II, acclamé par la foule, "venue de loin", revient au palais pour recevoir "hommages des dignitaires et autres personnages importants" du pays. Des employés offrent "les dattes et le lait de l'hospitalité".

La vidéo se termine sur "une cérémonie en l'honneur du roi", deux jours plus tard. Le roi y reçoit "les caïds des tribus, les magistrats, les pachas, les gouverneurs et des chefs de province, ainsi que des Mauritaniens qui, à l'exception des autres, portent des complets-veston, venus découvrir le jeune roi et lui rendre hommage, notamment en s'inclinant devant lui, répétant des formules pour lui souhaiter une longue vie. 

Al Huffington Post

Aucun commentaire:
Votre commentaire
Vous aimerez peut-être × +